Argumentaire

Journées d’études Internationales

Langue et littÉrature berbÈres :

Développement et standardisation

 28–29 Novembre 2013

Università degli Studi di Napoli « L’Orientale » Napoli
Sala consiliare – P.zzo Du Mesnil – Via Chiatamone 61/62
Argumentaire :
La communauté linguistique berbère a réalisé dans les dernières décennies un important processus de récupération et de développement de sa langue et de sa littérature orale et écrite. Le berbère s’est développé dans des conditions défavorables, en-dehors de tout appui institutionnel et s’est trouvé confronté à d’importants défis. Il s’agit, par conséquent, d’une langue et d’une littérature en évolution, entre progrès et difficultés. Cependant, elles ont conduit certaines expériences fondamentales qui ont fonctionné.
Si le berbère a été reconnu comme langue officielle au Maroc en 2011, est une langue vivante dans les familles, dans l’éducation, à l’université, dans la littérature, dans la musique, à la télévision ou sur internet, c’est parce qu’il a bénéficié de stratégies de développement. L’une des principales a été le travail effectué sur la standardisation et le développement du corpus de la langue qui a constitué un des fondements des études sur le berbère. Le processus de standardisation est un travail technique, mais standardisation et développement d’une langue supposent un travail collectif complexe. Dans le développement de la langue, comme dans toutes les langues d’origine, on ne peut séparer le matériau linguistique de sa problématique sociolinguistique et socioculturelle. À l’heure actuelle, le chemin parcouru grâce à la standardisation a été nécessaire et positif. Les études sur les variantes dialectales ont été nécessaires et méritent d’être connus et utilisés. Il est évident qu’il faut une réelle volonté de la part de la communauté linguistique pour que le berbère récupère ses espaces, en tant que moyen de communication pour exprimer tout ce qui est essentiel dans les sociétés actuelles.
Quant à la littérature orale et écrit, quel est leur rôle dans la standardisation de la langue ? Comment problématiser l’articulation entre langue et littérature, entre l’étude de la langue et les genres de textes, et plus spécifiquement l’articulation entre l’étude de la langue et les genres littéraires ?
Le but des ces journées d’études est celui de réfléchir sur ces multiples aspects concernant la langue et la littérature berbères, comprendre si les chemins parcourus ont été utiles, si la culture berbère, sa langue et sa littérature peuvent s’appauvrir ou s’elles sont plus riches que celles qui existaient auparavant. Est-ce que le sera davantage encore dans l’avenir ?
 
Les axes d’étude :
-          aménagement linguistique
-          standardisation du berbère
-          standardisation de l’écrit
-          passage de l’oral à l’écrit
-          la littérature entre l’oral et l’écrit
-          la question des genres en littérature orale
-          le passage à la littérature écrite
 
Responsable scientifique - Anna Maria Di Tolla
Informations: aditolla@unior.it